Frais liés à la VAE

  • frais de dossier pour le livret de recevabilité : 200 €
  • frais d’inscription  pour la demande de VAE : 1800 €
  • 18 h d’accompagnement (facultatif) : 1700 €

Possibilités de prise en charge financière

Les frais liés à la VAE peuvent être pris en charge par différents acteurs participant au financement de la formation professionnelle continue. Les dispositifs de financement diffèrent selon chaque statut.

 

Salariés en CDD ou CDI

Formulaire de demande de prise en charge

Le salarié doit se procurer un formulaire de demande de prise en charge de congé VAE auprès de son OPCA. Le formulaire doit être complété par le bénéficiaire, le centre de validation, et l’organisme d’accompagnement s’il est différent du centre de validation. Le salarié envoie sa demande de prise en charge VAE à son OPCA accompagnée de  l’autorisation d’absence de son employeur, d’une lettre de motivation et des devis.

Financement : CPF ou CIF

Les dépenses liées à une démarche de VAE peuvent entrer dans le cadre du Compte personnel de formation ou du Congé individuel de formation.

 

Non-salariés

Contribution au financement de la formation professionnelle continue

Pour prétendre à une prise en charge financière, le candidat non salarié doit être à jour concernant le versement d’une contribution spécifique destinée au financement de la Formation Professionnelle Continue (FPC).

Le FAF

La demande de prise en charge totale ou partielle des frais liés à une VAE est à adresser au Fonds d’Assurance Formation (FAF). Selon les critères professionnels, chaque candidat doit s’adresser à un FAF spécifique.

Demandeurs d’emploi

Pôle Emploi peut prendre en charge tout ou partie des frais liés à une démarche VAE. Le degré de prise en charge dépend du titre professionnel visé, de la région géographique concernée et de l’évolution de la situation du candidat durant le processus de VAE.

 

Agents de la fonction publique

Les actions de VAE peuvent être financées par la collectivité ou bien par l’administration dans le cadre du plan de formation. Une convention est alors mise en place. Une décharge partielle de service peut également être octroyée à l’agent engagé dans une procédure de VAE.

 

Pour aller plus loin

L’ensemble des dispositifs de financement selon chaque statut peuvent être consultés sur le site du Gouvernement. Il ne faut également pas hésiter à se rapprocher de son employeur, de l’OPCA dont dépend son entreprise, du FONGECIF ou de Pôle Emploi.